Vincent-thiebaut-député-Bas-Rhin-et-Emmanuelle-Parisse-Suppléante

Emmanuelle PARISSE

.

Emmanuelle PARISSE – députée suppléante

.

J’ai 39 ans, mariée, une fille âgée de 6 ans, je suis originaire de Wissembourg. Mon nom de jeune fille est WESTERMEYER. J’ai été scolarisée jusqu’en terminale dans ma ville natale, au collège Otfried et au lycée Stanislas. Après avoir habitée à STRASBOURG et à LA WANTZENAU, je réside depuis 2010 à GRIES.

ÉTUDES

Titulaire d’un master 2 en droit des affaires et d’un Magistère de justice d’affaire franco-allemand à l’université de Strasbourg, j’ai poursuivi mes études supérieures à l’Université de Strasbourg. Pendant cette période, j’ai eu l’occasion de faire des stages en Allemagne au sein d’un organisme de retraite et dans un cabinet d’avocat.

EMPLOI

J’ai eu plusieurs expériences professionnelles variées et enrichissantes dans le secteur privé. J’ai tout d’abord commencé à travailler dans un cabinet d’avocats à Kehl. Depuis 15 ans, j’exerce mon activité dans le service juridique de cabinets d’expertise comptable. Depuis 13 ans chez FIBA, à SCHILTIGHEIM, j’y dirige aujourd’hui le service juridique, ma spécialité étant le droit du travail.

BILINGUISME

Je milite activement pour le bilinguisme au sein de l’association ELTERN ALSACE dont je suis membre du Bureau. Ainsi, nous avons ainsi bilingue pu obtenir l’ouverture d’un cursus à GRIES. En participant activement aux Assises de la Langue et de la Culture Régionale, j’ai fait de cette problématique liée au bilinguisme et aux rapports transfrontaliers une priorité de mes réflexions et de mes actions.

MON ENGAGEMENT POLITIQUE

Je suis également engagée au service de mes concitoyens de ma commune en qualité d’élue – conseillère municipale – au Conseil municipal de GRIES depuis 2014. J’y fais partie des commissions relatives aux Finances, aux questions Scolaires et Périscolaires et à la Communication.

Outre mon engagement au sein de cette association et en tant qu’élue municipale, j’aime passer du temps avec mes amis et ma famille, faire la cuisine, lire, ce qui me permet de me ressourcer.

Je suis fière d’avoir rejoint le mouvement La République En Marche et aujourd’hui, d’avoir été choisie pour être la suppléante de Vincent Thiébaut. J’ai cette forte volonté de m’investir avec conviction et énergie pour mener à bien ce projet ambitieux et nécessaire pour notre pays et pour notre Région.

Je suis une européenne convaincue. Il faut redonner une densité au projet européen. Le programme de La République en Marche que je porte est le seul qui saura redonner confiance. Par exemple, cela permettra de rassurer les chefs d’entreprise allemands afin de créer des emplois en France, et tout particulièrement en Alsace. Je côtoie quotidiennement des dirigeants d’entreprises de toutes tailles, françaises et allemandes, ce qui me permet d’avoir une parfaite connaissance de leurs besoins et de leurs problématiques. Je participe régulièrement à l’implantation d’entreprises allemandes en France.

Le projet de La République en Marche relatif au développement de l’apprentissage et de la formation professionnelle est pour moi essentiel. Son développement transfrontalier me tient à cœur car tout particulièrement pour nous, alsaciens et en raison de la proximité avec la frontière allemande, les besoins outre-rhin en termes de main d’œuvre de formation technique – telle que la métallurgie, la vente – ne demandent qu’à être comblés.

Je milite pour une politique forte d’apprentissage de l’allemand et du développement de l’apprentissage transfrontalier. Avec La République en Marche, ce projet aura nécessairement un Jimpact fort à court terme sur le chômage de nos jeunes.

e prendrai tout particulièrement la défense de nos spécifiés locales, qu’elles soient linguistiques, culturelles ou juridiques.

Convaincue par la pratique de l’esprit de réelle bienveillance et par la pratique de la réflexion collaborative, les solutions que nous avons coconstruites sont de réels atouts pour la France dans ce monde en très fort mouvement.

.

Partagez :