/, La Fabrik Citoyenne, Non classé/Mission du volontariat Sapeur-Pompier

Le sacrifice de soi pour la vie de l’autre…la plus belle des missions.

Vos interventions et vos actions sur le terrain font la fierté de nos concitoyens. Ils tiennent en grande estime l’ensemble des femmes et des hommes, et des jeunes, qui par leur dévouement quotidien assure un travail opérationnel indispensable à l’ensemble des citoyens.

La Mission du volontariat sapeur-pompier

Le 6 octobre 2017, le président de la République Emmanuel Macron a lancé la Mission du volontariat sapeur-pompier. Cette nouvelle Mission ouvre un nouveau cycle, et le Président de la République exprimait sa volonté de renforcer le modèle français de secours par « un plan innovant et ambitieux concernant le volontariat ».

Installée le 4 décembre 2017 par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, la mission est chargée d’expertiser l’ensemble des actions à mettre en œuvre pour permettre de garantir un socle d’au moins 200 000 sapeurs-pompiers volontaires, efficaces, motivés, bien formés et durablement engagés » et de « favoriser l’attractivité du volontariat pour de nouveaux publics ».

Après avoir auditionné de nombreux acteurs de la sécurité civile, organisé des séminaires avec les Services d’Incendie et de Secours, le réseau associatif des sapeurs-pompiers comme les Unions Départementales ou Régionales des Sapeurs-Pompiers – UDSP et URSP et des élus locaux, la Mission a aussi enquêté auprès de plus de 20 000 sapeurs-pompiers.

Des propositions majeures

À l’issue de ces consultations fortes, la mission du volontariat sapeur-pompier a fait des propositions majeures.

Comme par exemple :

  • Créer un choc de recrutement,
  • Engager une action résolue en faveur de la féminisation des effectifs,
  • Prendre et promouvoir des mesures fortes et simples d’incitation en faveur des employeurs, notamment des mécanismes simples et efficaces de compensation,
  • Accorder des bonifications de points de retraite aux sapeurs-pompiers volontaires,
  • Revaloriser et harmoniser au niveau national l’indemnisation de l’astreinte.

Le Président de la République Emmanuel MACRON et le gouvernement d’Édouard PHILIPPE veulent élever le développement du volontariat de sapeurs-pompiers au rang de politique publique nationale car les enjeux du volontariat de sapeurs-pompiers sont les enjeux de la société française dans sa diversité, du « vivre ensemble », de nos services publics, de nos entreprises et de notre économie, de la citoyenneté et de la Nation et enfin de l’Europe.

Le Gouvernement a désormais 4 mois, avant le prochain congrès national des sapeurs-pompiers, du 26 au 29 septembre prochain, pour proposer des mesures concrètes et décliner les préconisations de la mission en une véritable feuille de route pour enclencher ce nouveau cycle de volontariat !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer