/, Non classé/Nucléaire : une mission d’information sur la centrale Fessenheim

Nucléaire : une mission d’information sur la centrale Fessenheim

Le mercredi 29 janvier 2020, l’Assemblée nationale a créé une mission d’information sur le suivi de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. La mission sera présidée par le député Raphaël Schellenberger et aura pour rapporteur le député Vincent Thiébaut.

 

La fermeture de Fessenheim

La fermeture de la centrale Fessenheim située en Alsace de ce type est une grande première en France.

En activité depuis 1977, cette centrale nucléaire est la plus vieille centrale de France.

Ses deux réacteurs cesseront tour à tour de produire de l’électricité le 22 février puis le 30 juin 2020.

Le rôle de la mission

Constituée de 21 députés, la mission commence ses travaux en février. Elle permettra le suivi, le moyen d’évaluer l’anticipation de la fermeture par l’ensemble des acteurs économiques des collectivités territoriales et de l’État et elle pourra aussi produire des propositions.

Démantèlement, reconversion, impacts économiques sociaux et environnementaux sur le territoire, indemnisation des opérateurs… de nombreux sujets sont à venir.

Cette mission a pour ma part vocation d’être le « cas d’école » pour les centrales et territoires qui seront concernés par la fermeture de réacteur. (Pour information, une centrale comporte plusieurs réacteurs, on peut en fermer un et laisser les autres en fonctionnement.)

Cette mission aura 4 objectifs :

  • Rétablir les faits
  • Faire la lumière sur la procédure juridique et politique menée pour obtenir cette fermeture
  • S’intéresser à l’après-nucléaire, la reconversion du site
  • Relever les informations normatives et réglementaires que ce démantèlement imposera

Ses actions

Début des auditions le 27 février et le 5 mars, suivies d’un déplacement à Fessenheim et à Chooz, site du prototoype de Fessenheim afin de comprendre les aspects techniques du chantier qui s’annonce.

Ces actes permettront de se saisir de l’affaire, d’étudier l’histoire de la centrale, son implantation, sa mobilisation politique et aussi de comprendre les aspects techniques du chantier à venir.

Les enjeux pour l’Alsace

Ce projet de démantèlement élaboré par le gouvernement et les collectivités locales, en concertation avec des représentants d’EDF et différents acteurs économiques, vise à faire de l’Alsace un modèle de transition vers une nouvelle ère énergétique, une référence à l’échelle européenne en matière d’économie bas carbone. Une économie reposant sur des filières d’excellence et d’innovation, créatrices d’emplois durables, permettant ainsi d’assurer la réussite de la mutation économique et sociale des communes les plus concernées.

La mission d’information aura, aussi, pour objectif d’évaluer la faisabilité du projet et des moyens associés afin, éventuellement, de valider une méthode et un modèle pour les futurs démantèlement et les territoires concernés.

 

2020-02-12T17:19:20+01:00lundi, 10 Fév 2020|Catégories : Le Travail parlementaire, Non classé|Mots-clés : , , , , , , , |

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer