Handicap : notre action pour soutenir les proches aidants

En France, 8 à 11 millions de personnes soutiennent un proche en perte d’autonomie pour des raisons liées à l’âge, un handicap, une maladie chronique ou invalidante. Leur nombre ira croissant dans les années à venir : sur le seul champ des personnes âgées, il y aura trois fois plus de personnes de plus de 85 ans en 2050. Quelle stratégie adopter pour répondre à ces besoins croissants ? 

 

 

Une stratégie de mobilisation

Élaborée avec les représentants des proches aidants, le gouvernement a mis en place une stratégie de mobilisation et de soutien aux proches aidants qui vise à répondre directement à leurs besoins et a pour objectifs de :

➡️ reconnaître leur rôle de proches aidants pour une société plus solidaire et adaptée à la perspective d’une forte hausse de la perte d’autonomie ;

➡️ améliorer la qualité de vie des proches aidants en éliminant les difficultés qui compliquent leur quotidien.

 

Les mesures clés pour accompagner et soutenir les proches aidants

Articulée autour de 6 priorités, ces mesures font l’objet d’un plan de financement pour 3 ans à hauteur de 400 millions d’euro dont 105 M € pour le répit.

Rompre l’isolement des proches aidants et les soutenir au quotidien dans leur rôle

  • La mise en place d’un numéro téléphonique national de soutien
  • La création d’un réseau de lieux d’accueil labellisés « Je réponds aux aidants », pour recevoir les proches aidants et les orienter dans le paysage des aides
  • La création d’une plateforme numérique « Je réponds aux aidants » permettant d’identifier l’offre d’accompagnement
  • La diversification et le déploiement des offres d’accompagnement par des professionnels et des pairs dans tous les territoires

Ouvrir de nouveaux droits sociaux aux proches aidants et faciliter leurs démarches administratives

  • Un congé de proche aidant qui pourra désormais être pris tout de suite à l’arrivée en entreprise
  • Des périodes de congé proche aidant qui ne compteront plus dans le calcul des droits au chômage
  • Une prise en compte automatique du congé de proche aidant indemnisé au titre des droits à la retraite

Permettre aux aidants de concilier vie personnelle et vie professionnelle

  • L’assouplissement du congé de présence parentale et de l’allocation jour